Marketing digital : les prévisions pour la reprise économique après la crise sanitaire

La crise sanitaire a accéléré la transition vers le digital, de nombreuses entreprises ont ainsi trouvé des solutions pour s’adapter rapidement à ce nouveau contexte. L’enjeu pour les entreprises est désormais d’inscrire ses changements dans la durée. En effet l’avènement du digital est voué à perdurer. Pendant les confinements, l’utilisation accrue des technologies pour le télétravail, les loisirs et rester connecté avec ses proches s’est traduite par de nouvelles habitudes digitales. Vous pouvez retrouver notre article de blog sur cette transition accélérée vers le digital. L’objectif pour les entreprises est donc de répondre plus facilement à la nouvelle demande des consommateurs et de pouvoir s’adapter sur le long terme aux futurs besoins des consommateurs. Vous devez ainsi anticiper la reprise économique après la crise sanitaire. Nous vous donnons dans cet article des prévisions pour vous aider à définir vos futures actions stratégiques afin de relancer votre activité.

 

L’avènement de l’e-commerce implique d’autant plus une évolution et une stratégie multicanal

Avec le contexte sanitaire actuel, il est facile d’oublier l’importance et le rôle de la qualité de vos services en magasin pour relancer votre activité. Une mauvaise expérience offline, établissements bondés, désordonnés, n’incitent pas les consommateurs à se rendre en magasin. D’autant plus que la pandémie a lancé de nouveaux défis : nombre de clients limités en magasin, files d’attente et les risques sanitaires. Ainsi le consommateur qui se rend en magasin, a des exigences (besoin immédiat, test, etc).

Ainsi vous devrez réinventer l’expérience d’achat en magasin. Les magasins devront assurément être attrayants. Les magasins physiques devront également étendre leurs services comme le click and collect et des modes de paiement variés (paiement sans contact via mobile, les caisses en libre service, le règlement des achats en ligne, etc.). Vous devez impérativement mettre à jour régulièrement les informations concernant votre magasin physique.

 

Les applications sont de plus en plus omniprésentes.

Depuis 2020 et la crise sanitaire, selon l’étude APP ANNIE,  le temps passé dans les applications a augmenté de 20%. En effet, une grande partie de la population mondiale a été confrontée à des mesures de confinement. Ainsi lors de la reprise économique, les applications peuvent vous permettre de vous démarquer de la concurrence en améliorant la qualité de vos services et la satisfaction de vos clients.

Prenons l’exemple de la chaîne de cafés américaine Starbuck qui, avec son application Starbuck a permis à ses clients de commander leurs boissons préférées. Les magasins de la chaîne ont donc pu ouvrir en maintenant la distanciation sociale. En effet l’application a pu réduire le temps d’attente en magasin et les files d’attentes de clients aux horaires de pointe. L’application a donc offert aux clients la possibilité de récupérer plus facilement leur café. De plus, selon l’étude Informs, les commandes via les applications permettent de comptabiliser 37% de dépenses supplémentaires. Cette crise sanitaire a également engendré une forte adoption du digital dans les services financiers. Selon l’étude Devere Group, l’utilisation des applications fintech a augmenté de 72 %.

Le renouveau du commerce international et les comportements d’achat à l’étranger

Dans la zone EMEA (Europe, Moyen Orient et Afrique), malgré les perturbations de la pandémie (délais de livraison prolongés) les utilisateurs internationaux ont globalement les mêmes comportements d’achat à l’étranger. La crise sanitaire a également suscité de nouvelles tendances internationales. D’après une étude GFK, entre 20 et 40 % des utilisateurs d’Europe occidentale achètent dorénavant leurs produits d’hygiène personnelle et d’alimentation en ligne plus souvent qu’avant la crise sanitaire. De plus, entre 12 et 25 % des consommateurs de la zone EMEA effectuent également plus régulièrement des achats à l’étranger. C’est pourquoi le commerce international peut être un moteur pour relancer votre activité après la pandémie. En effet, il est amené à s’amplifier dans les cinq prochaines années. Ainsi les entreprises peuvent dès à présent rechercher les marchés les plus porteurs pour leurs activités.

Les tendances de consommation seront au cœur de vos stratégies en 2021.

L’adoption accéléré du digital des consommateurs a montré que le comportement des consommateurs évolue plus rapidement. Cette pandémie a permis de mettre en avant les tendances suivantes chez les consommateurs :

  • Les consommateurs poussent les entreprises à innover et se réinventer. Ainsi leur attrait croissant pour les solutions digitales a fait émerger de nouveaux axes d’innovation. Par exemple, en Espagne, les recherches de types “ fitness en ligne” ont augmenté de 1000 % en 2020.
  • Les internautes souhaitent de plus en plus d’informations en temps réel. Ainsi ils recherchent les établissements “à proximité” ou « ouverts maintenant”. La pandémie a également fait émerger des recherches spécifiques en réponse à un environnement en perpétuelle évolution. Ainsi en France, les internautes ont cherché des thèmes spécifiques de type “peut-on faire ses courses à deux”.
  • Les consommateurs souhaitent également une qualité de service fluide sur l’ensemble de vos produits. Effectivement ils veulent retrouver les produits qu’ils avaient l’habitude d’avoir en magasin en livraison à domicile.
  • Ils font évoluer la demande en changeant fréquemment de comportement. Par exemple, selon Google,  en Allemagne, le nombre de recherches de type “achats en ligne” a augmenté de 80 % en 2020.

 

Ainsi les entreprises doivent suivre de près les changements de comportement des consommateurs pour relancer leur activité et assurer leur croissance.

 

Blog