La fin des mots de passe

Pour se protéger des pirates, un bon mot de passe est indispensable. Effectivement la multiplication des mots de passe (messageries, réseaux sociaux, banques, commerces en ligne, etc) est un véritable casse-tête. 

Comment choisir un bon mot de passe ? 

Pour rappel un mot de passe robuste nécessite de comporter un nombre important de caractères différents (majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux).  Et il doit également être long, c’est à dire comprendre minimum 10 caractères. De plus le mot de passe ne doit pas avoir de sens. Il ne doit pas se trouver dans le dictionnaire. Enfin chaque compte doit avoir un mot de passe unique. Assurément vous devez changer régulièrement vos mots de passe, utiliser des mots de passe différents et utiliser des mots de passe robustes et longs.  En 2018, le mot de passe le plus utilisé était 123456. 61 % des internautes reconnaissent utiliser un seul mot de passe pour plusieurs comptes. Dans la plupart des cas, le mot de passe est lié à l’internaute (dates naissances, lieux, prénoms, etc) .Souvent oublié, parfois perdu, le mot de passe est un vrai casse tête.

Quelques règles simples sont également requises :

  • Il est  recommandé de ne pas cocher la case “ se souvenir de moi”. 
  • Vous ne devez jamais conserver par écrit vos mots de passe, utilisez des gestionnaires de mots de passe. 
  • Ne communiquez jamais à  un tiers votre mot de passe. 
  • Activez la double authentification lorsque c’est possible. 
  • Changez les mots de passe par défaut. 
  • Choisissez un mot de passe très robuste pour votre messagerie. Votre messagerie est souvent lié à beaucoup de vos comptes.

Vers la fin des mots de passe ? 

Pour vous connecter à vos applications, vous utilisez traditionnellement un mot de passe. Le mot de passe est le moyen le plus utilisé pour s’identifier. Néanmoins la gestion des mots de passe est compliquée. Mais de nouveaux services vous permettent désormais de gérer vos mots de passe comme KeePass, LastPass ou Dashlane. Ces solutions gratuites vous aident à garder en sécurité vos mots de passe. De plus les nouvelles technologies vous permettent désormais de saisir de moins en moins souvent vos mots de passe.

Comment se connecter sans mots de passe ? 

Google souhaite enterrer définitivement les mots passes. Après Microsoft, Google active la connexion sans mots de passe. Toutefois cette nouvelle fonctionnalité est disponible uniquement sur mobile. L’identification par empreinte digitale ou par screen lock est proposée comme alternative aux mots de passe. Assurément la biométrie semble une alternative plus sophistiquée et fiable pour sécuriser vos données. Après les mots de passe, les empreintes digitales,  la reconnaissance faciale, une nouvelle technologie pourra être disponible la reconnaissance avec les veines pour déverrouiller votre pc. En effet les veines sont uniques et propres à chaque individu.  Effectivement elles ne changent pas avec l’âge et sont quasi impossible à reproduire. WC3 (World Wide Web Consortium)  vient de promouvoir WebAuthn comme norme officielle en matière d’authentification sécurisée sur le web. WebAuthn est un système d’authentification sans mot de passe. Ainsi il permet à l’internaute de s’identifier à l’aide d’un authentificateur. L’authentificateur est une clé de sécurité matérielle.L’API Web Authn utilise l’empreinte digitale, faciale ou un token (jeton d’authentification)  à la place d’un mot de passe.

Demain, nous n’aurons donc plus besoin de mots de passe. De nouvelles solutions permettent de se connecter sans mots de passe. En attendant  la gestion des mots de passe est un véritable casse tête . Pour plus de sécurité, les gestionnaires de mots de passe sont un atout indéniable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog