Ada Lovelace, la première programmeuse de l’histoire

© (Alfred Edward Chalon)

Ada Lovelace est une grande visionnaire mais également la première codeuse de l’histoire. Cette figure incontournable marqua donc les sciences et l’informatique. Vous pouvez découvrir dans notre article de blog, un résumé de la vie de cette mathématicienne de génie.

L’histoire d’Ada Lovelace

L’enfance d’Ada Byron 

Augusta Ada Lovelace est née le 10  décembre 1815 à Londres. Fille d’un poète britannique et d’une aristocrate, érudite et férue de mathématiques, la jeune Ada Byron ne connut pas son père et elle fut élevée uniquement par sa mère. Ainsi sa mère lui enseigne les mathématiques et les sciences dures (sciences de la nature et sciences formelles). Son enfance fut très studieuse, sa mère lui offre un enseignement approfondi et exigeant auprès de tuteurs de renom. Or à l’époque victorienne, le science était réservée aux hommes. En effet, la société considère alors que les femmes sont incapables de déployer l’énergie mentale et physique requise pour l’exercice scientifique. Toutefois dès l’âge de 12 ans, la jeune Ada écrit un traité sur les ailes des volatiles afin de construire une machine volante Avant ses 18 ans, la jeune Ada rencontre une nouvelle tutrice de renom, Mary Somerville, la brillante astronome écossaise du XIXe siècle. Cette dernière l’encourage et l’aide à progresser en mathématiques. Sa tutrice lui permettra de rencontrer le célèbre mathématicien Charles Babbage.

Sa rencontre avec le mathématicien Charles Babbage

Lors d’un rendez-vous mondain, elle fait une rencontre qui va bouleverser sa vie. Cette passionnée de mathématiques rencontre Charles Babbage, l’inventeur de la calculatrice mécanique. Cette rencontre amicale et épistolaire fut ainsi déterminante pour Ada. Elle permit à Ada Lovelace de parfaire ses connaissances mais également d’être au première loge du développement de la machine à différence, l’une des premières calculatrices. 

 

Ensemble les deux mathématiciens travaillent sur une machine à calculer, la machine analytique. Cette machine analytique est les prémices de l’ordinateur moderne. C’est lors de cette rencontre et la vision des plans de cette machine révolutionnaire que Ada Lovelace imagina ce que deviendra l’informatique. En effet, cette machine devait être capable de réaliser une série de calculs établis à l’avance sur des cartes perforées. Ainsi cette machine applique le principe utilisé par le métier à tisser de Jacquard. La lecture des cartes perforées permet de fournir à la machine les instructions et les données à suivre. Cette machine ne fut malheureusement jamais entièrement fonctionnelle. Toutefois, en 1842, âgée de 27 ans, Ada Lovelace écrit le premier programme informatique de l’histoire, elle devient donc la première codeuse, programmeuse. Elle invente ainsi le premier algorithme logiciel à partir d’un article d’un ingénieur italien Federico Luigi Menebrea. Cet article consacré aux machines à calculer et notamment la machine analytique de Babbage est traduit par Ada Lovelace mais également enrichi de ses notes. Elle décrit ainsi les enchaînements et les instructions afin de permettre à une machine d’agir seule. Ainsi selon elle, la machine pourrait à la fois manipuler des nombres mais également des lettres et des symboles. C’est ainsi que la première programmation informatique est née. Après plusieurs mois de travail, la mathématicienne rédige sept notes labellisées de A à G. La note G restera dans l’histoire.  En effet, cette note s’appuie sur un véritable algorithme détaillé pour calculer le nombre de Bernoulli (Bn, suite de nombres rationnels). Visionnaire, elle imagine une sorte d’intelligence artificielle. Comme ses homologues de son temps, elle signe son article de ses initiales. 

 

La machine de Babbage augurait une reconnaissance et une gloire certaine. Toutefois les subventions du gouvernement britannique cessèrent. Très déterminée, Ada décide de subventionner elle-même le projet et s’endette en jouant aux courses hippiques. Elle met en place un système mathématique pour lui permettre de remporter des paris hippiques et de financer les travaux de Babbage mais les deux mathématiciens ne purent voir la machine en fonction. Ada Lovelace meurt à l’âge de 36 ans d’un cancer de l’utérus. Elle laissa de nombreuses dettes à son mari et ne connut la notoriété que posthume.

ada lovelace

© (Alfred Edward Chalon)

Le langage de programmation ADA

Ainsi en 1978, le langage de programmation conçu par le Défense des Etats-Unis, ADA rend hommage à la première programmeuse informatique. Ce langage de programmation est conçu  entre 1977 et 1983 par l’équipe de CII-Honeywell Bull et dirigé par Jean Ichbiah, l’ingénieur français. Aujourd’hui encore, plusieurs technologies modernes et de pointe utilisent ce langage de programmation. Vous pouvez le retrouver notamment dans l’automobile, les transports ferroviaires et les technologies aéronautiques.

Vous trouverez ci dessous un exemple de la syntaxe du langage ADA avec le programme Hello World :

exemple Hello code ADA

Blog