Accueil

Le blog
d'Anjou Web et de Berry Web

Le blog Anjou Web, c’est toutes les actualités sur nos différents thèmes, que ce soit les réseaux sociaux, le référencement, le Webmarketing, l’hébergement, la Webprospection, la veille et l’e-réputation mais aussi les nouvelles technologies ou encore les projets propres aux agences Anjou Web ou Berry Web. Restez à la page sur le monde du digital en quelques clics !

A LA UNE

APPLICATION MOBILE
16-03-2020

8 bonnes pratiques à suivre pour une expérience mobile réussie

soulignement
parAnjou Web
Avec plus de 37,4 millions de mobinautes chaque jour, le smartphone est le premier écran utilisé par les français pour se connecter au quotidien, d’après l’étude annuelle de Médiamétrie sur Internet en France. Et 4 internautes sur 10 utilisent exclusivement leur mobile pour surfer sur le web. Par ailleurs, on compte aujourd’hui 2,5 millions d’applications sur le Play Store. La question n’est donc plus de savoir si une stratégie marketing nécessite un passage sur le mobile, mais plutôt de trouver comment proposer la meilleure expérience mobile à ses utilisateurs. Voici 8 bonnes pratiques à suivre pour optimiser l’expérience mobile au maximum.  experience utilisateur  

1. Simplifier l’authentification

Le mot de passe “123456” est le plus utilisé selon une enquête de la UK’s National Cyber Security Center. Face à la nécessité de mots de passe complexes, souvent compliqués à mémoriser, la simplification des parcours d’authentification devient un enjeu majeur. Ainsi, de plus en plus de périphériques mobiles s’équipent de nouvelles technologies pour identifier l’utilisateur comme la reconnaissance faciale ou vocale, le touch ID ou encore la double authentification pour répondre à une exigence de sécurité toujours plus forte de la part des fournisseurs de services.

2. Animer le temps de chargement

Le temps de chargement est l’une des causes principales d’une mauvaise expérience mobile. Mais il est des situations où une application mobile ne peut offrir une réponse immédiate (problème de connexion, opération complexe à réaliser en back …). Pour palier à cette attente les loaders et les spinners étaient devenus à la mode. Ce sont désormais, les animations de transition qui oeuvrent à distraire les utilisateurs et transforment les temps de chargement en un moment fort du parcours. Ces animations contribuent à construire un attachement émotionnel et des sentiments positifs vis-à-vis du service et de la marque.

3. Proposer une interface personnalisable

Les applications mobiles sont accessibles par plusieurs milliers de personnes, qui n’ont pas toutes les mêmes habitudes et préférences. Ainsi, proposer la même expérience à tous, c’est ne pas assurer une expérience optimale à chacun. Pour améliorer cette expérience, les applications peuvent aujourd’hui proposer du contenu pertinent et le faire évoluer en fonction des besoins de l’utilisateur.

4. Choisir les bonnes zones d’interaction

Avec des écrans de téléphone de plus en plus grands, l’impossibilité physique d’atteindre le haut de l’écran lors d’une utilisation à une main oblige à privilégier une zone d’interaction dans la partie inférieur de l’écran. La partie haute de l’écran étant plutôt une zone de consultation.

5. Soumettre des listes augmentées

Les listes de contenus deviennent le support de différents raccourcis vers des fonctionnalités annexes. Une liste principale (par exemple une liste de restaurants) devient aussi le support de fonctionnalités annexes (s’inscrire à un programme partenaire ou même afficher de la publicité de manière non intrusive). Grâce à ces listes “augmentées”, l’utilisateur bénéficie d’un point d’entrée clair entre les différentes fonctionnalités de l’application, tout en conservant un mode d’interaction familier.

6. Naviguer facilement sur son écran

Avec l’arrivée de mobiles plus grands et ‘sans contour’ (Iphone X, One plus 6, etc…), plus besoin de la navigation multi-page. L’utilisateur bénéficie d’une expérience immersive et ininterrompue de navigation, sans avoir à jongler entre différentes pages. L’interface se conçoit sur un seul écran et les éléments structurants de l’interface se contextualisent pendant l’utilisation, avec une navigation plus riche (prise en compte de la profondeur, appuis longs…).

7. Utiliser les gestures

Pour faciliter la navigation, il est préférable d’utiliser les “gestures”, c’est-à-dire les mouvements réalisés sur l’écran avec le doigt pour remplacer certains boutons. Plus besoin de bouton “retour” par exemple, avec le “swipe back” pour retourner à l’écran précédent, ou encore le “swipe” d’un côté ou de l’autre pour valider ou invalider un choix. Les “gestures” permettent ainsi d’ajouter un nombre conséquent d’actions sans surcharger visuellement les écrans.

8. Féliciter l’utilisateur

Lors de l’utilisation des applications, gratifier les utilisateurs devient un enjeu de captation et de rétention. Si le sujet de l’application s’y prête, il est même possible d’aller jusqu’à gamifier ces messages de félicitations, y ajouter des niveaux ou des récompenses, fictives ou réelles, afin d’inciter l’utilisateur à utiliser et découvrir l’application au maximum. La mise en place de ces huit bonnes pratiques vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour une expérience mobile de vos utilisateurs réussie. Si vous souhaitez adapter votre site web en version mobile ou bien créer une application, contactez-nous !
A LA UNE
03-08-2020

Les stories LinkedIn désormais disponibles.

soulignement
parAnjou Web

© LinkedIn

LinkedIn, le réseau social consacré aux professionnels et à l’univers du travail a succombé à la tendance du format vertical. Les membres LinkedIn peuvent désormais publier des stories. Le nouveau format est disponible aux membres et aux pages. Ainsi vous pouvez publier des photos et des vidéos courtes au format vertical. La durée maximum ne doit pas excéder 20 secondes. Comme les stories sur Snapchat, Instagram, Messenger, WhatsApp ou Facebook, le nouveau format est uniquement visible durant 24 heures. Ce nouveau format est donc une très bonne méthode pour partager du contenu interactif et booster sa stratégie digitale.

Comment créer une story sur LinkedIn ?

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur votre photo de profil situé en haut à gauche de votre écran. Désormais vous trouverez un petit icône en forme de “+” sur votre photo de profil. Dans la nouvelle barre latérale, vous pouvez découvrir les stories des membres de votre réseau. LinkedIn précise que les stories sont visibles par les membres de son réseau. Comme sur Instagram, vous pouvez accéder aux archives de vos anciennes stories.

© LinkedIn

Quel type de contenu ? 

Vous pouvez comme sur les autres réseaux sociaux partager des photos, selfies, vidéos. N’hésitez pas à vous montrer créatifs et personnalisez votre contenu avec des autocollants, des textes, etc. Les stories permettent aux professionnels de faire vivre leurs communautés, de montrer l’intérieur, les coulisses et les événements de l’entreprise. Les stories sont un excellent moyen de fédérer votre communauté. Les membres pourront retrouver des actualités, des expériences, des contenus plus dynamiques et interactifs. Vous pouvez également communiquer sur les lancements de nouveaux produits, services, l’actualité de votre entreprise ou de votre secteur. Avec les stories, LinkedIn renforce sa place parmi les réseaux sociaux.

© LinkedIn

  LinkedIn compte déjà 20 millions d’utilisateurs français, le réseau des professionnels espère attirer la jeune génération avec son nouveau format vertical.  
A LA UNE
27-07-2020

Instagram lance Reels pour concurrencer TikTok

soulignement
parAnjou Web
  Le réseau social chinois TikTok, application de partage de vidéos, fait un carton chez les jeunes avec près d’un milliard d’utilisateurs actifs. Le géant Facebook, qui a racheté Instagram, n’a donc pas tardé à copier clairement la jeune application chinoise en lançant Reels. Cette nouvelle fonctionnalité d’Instagram a fait son apparition depuis plusieurs semaines en France. Elle permet de diffuser des vidéos courtes de 15 secondes qui incluent du contenu audio mais aussi des effets en réalité augmentée et d’autres outils créatifs. Instagram Reels

© Instagram

« Révéler une nouvelle génération de talents »

Selon Instagram, l’objectif de Reels est de « révéler une nouvelle génération de talents ». Afin d’être visibles, les Instagrameurs peuvent diffuser leurs contenus vidéos en les partageant dans le fil d’actualité, dans les stories ou en les envoyant en message privé. Il est possible de modifier l’image de couverture, de mentionner des amis et d’ajouter une légende et des hashtags. Les Reels sont partagés comme un contenu classique et rassemblés dans un nouvel onglet sur le profil, comme pour les vidéos IGTV. Il est possible de voir le nombre de vues des Reels. Ils peuvent aussi être sauvegardés en brouillon et modifiés ultérieurement. Les utilisateurs peuvent liker et commenter les Reels sur Instagram. 

Comment utiliser Reels ?

Vous souhaitez créer une vidéo Reels ? Rien de plus simple ! Il vous suffit de suivre les étapes suivantes :   Etape 1 : Ouvrez Instagram et appuyez sur l’appareil photo en haut à gauche de l’application.   Etape 2 : Sélectionnez “Reels” en bas de votre écran et démarrez l’enregistrement de votre vidéo en appuyant longuement sur le bouton vidéo situé en bas au milieu. La progression de votre enregistrement s’affiche alors en haut de l’écran.Il est possible d’enregistrer plusieurs séquences vidéos bout à bout.   Etape 3 : Une fois votre enregistrement terminé, relâchez le bouton d’enregistrement. Vous pouvez alors pour chaque séquence ajouter un filtre et/ou une musique. Les enregistrements peuvent être joués plus rapidement ou plus lentement.   Etape 4 : Partagez vos Reels dans votre fil d’actualité, en story, par message privé ou enregistrez-les en brouillon.   Vous êtes fin prêt à créer vos propres Reels ! Retrouvez les Reels des utilisateurs d’Instagram directement depuis l’onglet Explorer de l’application. 
A LA UNE
31-07-2020

Prestashop 1.0 fête ses 12 ans : retour sur son évolution

soulignement
parAnjou Web
Le Content Management System (CMS) Prestashop a été développé en 2007 par 5  étudiants de l’école informatique Epitech. A l’origine le projet open source était traduit en seulement deux langues, le français et l’anglais. Après quelques mois d’existence, le projet est traduit en 13 langues. Aujourd’hui Prestashop est l’une des plateformes e-commerce les plus populaires au monde. anniversaire prestashop

Les dates clés de Prestashop

2007 : Création de Prestashop SA

La société PrestaShop SA fut fondée par deux passionnés, Igor Schlumberger et Bruno Lévêque. Dès 2007,  Prestashop propulsait déjà 200 sites e-commerces en Europe.

31 juillet 2008 : Version 1.0

La première version du logiciel Prestashop est téléchargeable. Dès sa conception, les créateurs du projet décident d’en faire un logiciel libre. Au départ, Prestashop intégrait uniquement un module d’installation automatique, une interface d’administration et un front office minimaliste.

19 décembre 2008 : Version 1.1

29  juillet 2009 : Version 1.2

29 décembre 2010 : Version 1.3

2010 : première récompense

PrestaShop reçoit l’Open-Source Award de la meilleure solution e-commerce.

16  mars 2011 : Version 1.4.

Cette version 1.4. apporte plus de 65 nouvelles fonctionnalités. Le logiciel est désormais traduit en 43  langues. Dans cette version, la notion de surcharge pour les modules est dorénavant  disponible. La fonctionnalité “One page checkout” permet avec cette version de réduire le tunnel d’achat. De nouvelles options de configuration des produits sont utilisables (frais de port spécifiques par produit, désactivation des prix, etc…).

13  septembre 2012 : version 1.5 

Cette nouvelle version propose la gestion de multi boutiques mais également la centralisation de la relation client. La gestion de plusieurs boutiques via un même back-office est alors simplifiée. Les e-commerçants peuvent modifier en masse leurs boutiques ou bien personnaliser chaque boutique. Cette fonctionnalité permet également d’avoir des boutiques avec des noms de domaines différents et de pouvoir adapter les langues et les devises. Désormais les messages sont tous centralisés dans le SAV intégré au back office. En 2012,  5 ans après la création de Prestashop SA, 125 000 boutiques en ligne utilisent le logiciel.

17 mars 2014 : version 1.6. 

Nouvelles avancées technologiques, le thème par défaut du front office est en responsive. Cette version offre une navigation optimale de la boutique pour tous les acheteurs mobiles. Le back office offre maintenant la possibilité aux e-commerçants de suivre leurs statistiques avec un tableau de bord ergonomique. En un clin d’oeil, les commerçants retrouvent les principaux indicateurs. Le back office a été également épuré afin d’être plus intuitif et rapide. Cette version dispose de plus de 600  fonctionnalités, 3500 modules et 1200 thèmes.

2014 :  deux distinctions 

La solution Prestashop est élue meilleure solution e-commerce dédiée aux PME et meilleure Solution e-Commerce dédiée aux entreprises 

Novembre 2016 : version 1.7

Depuis la version 1.7, deux branches coexistent. La 1.6 qui est la version « historique » du CMS et la version 1.7 qui est, elle, construite sur le framework PHP Symfony. Le moteur de recherche des templates a également été modifié. Il s’agit  désormais de Twig. L’administration du back office s’affiche avec cette version 1.7 de façon responsive sur mobile. L’un des avantages de la version 1.7 est la simplification et la refonte du tunnel d’achat en front office. Du côté du back office, la nouvelle fiche produit est plus simple et intuitive. Enfin cette version booste significativement les performances de vos sites e-commerces. 

2016 :  une récompense

Prestashop reçoit le CMS Critic Award du meilleur logiciel e-commerce.

31 juillet 2020 : Version 1.7.6.7 

La société est composée d’une équipe de plus de 100 collaborateurs travaillant sur les 3 projets majeurs : le logiciel Prestashop, Prestashop Addons et PrestaShop SA Organisme de formation.  Plus de 300 000 boutiques en ligne font confiance au CMS Prestashop. La plateforme e-commerce française est actuellement disponible en open source dans 163 pays. Cette solution est plébiscitée par environ 30 % des boutiques en ligne françaises. La dernière version de Prestashop apporte de nombreuses améliorations et corrections. Cette version est avant tout axée sur l’amélioration de l’expérience utilisateur.   Vous souhaitez mettre à jour votre boutique et passer à une nouvelle version de Prestashop ?  N’hésitez pas à nous contacter.
A LA UNE
20-07-2020

Amélioration site : Art du Barbier

soulignement
parAnjou Web
amélioration site ADB

Nouvelle identité visuelle

Anjou Web était chargé de la refonte de l’identité visuelle d’Art du Barbier. L’identité visuelle est la représentation graphique de l’entreprise. Elle permet de promouvoir votre entreprise. Dans son ancienne identité visuelle, Art du Barbier mettait en avant la pogonotomie, “l’activité qui consiste à se tailler ou se raser la barbe”. Ce terme reste toutefois très peu utilisé par les néophytes. Ainsi le nom de la marque “Art du Barbier” est désormais mis en lumière dans le nouveau logo. Le nouveau logo plus épuré est plus visible, compréhensible et mémorisable.

Nouveau site web

Nouvelle home ADB Anjou Web était chargé de la refonte du site d’Art du Barbier. Le  nouveau site a été développé sous Prestashop 1.7.6.  Art du Barbier propose le meilleur du rasage classique et des soins pour la barbe et de la moustache.La marque experte du rasage traditionnel, vous conseille et vous propose des produits de qualité, du blaireau de rasage aux soins du rasage en passant par les accessoires d’entretien de votre rasoir coupe-chou. Le web design du site a été modernisé et épuré. Art du Barbier souhaitait une refonte visuelle et structurelle. Afin de répondre aux attentes des internautes et d’offrir une expérience de navigation optimisée de nouvelles catégories et sous catégories de produits ont été créé.  La navigation est plus simple et intuitive. De nouvelles fonctionnalités sont désormais disponibles. 

Module cadeaux

Afin de fidéliser ses clients professionnels, Art du Barbier nous a chargé d’installer et paramétrer un module de cadeaux. Le but est de proposer à ses clients des cadeaux selon le montant de leurs commandes. Ainsi lorsque le client souhaite valider sa commande, il peut alors choisir parmi différents cadeaux selon la tranche atteinte. Dès que le  montant du panier du client entre dans une tranche, le client alors a plusieurs choix de cadeaux. La fidélité du client est alors récompensée et valorisée.  

Flux Instagram 

flux insta Art du barbier souhaitait intégrer sur son nouveau site web, le fil d’actualité Instagram. Les internautes peuvent donc retrouver sur la page d’accueil les 6 derniers posts de la marque. L’enjeu est de mettre en avant Instagram sur votre site internet mais également d’augmenter votre communauté et de favoriser l’interaction. Si vous êtes actifs sur vos réseaux sociaux, l’intégration du fil Instagram permet de dynamiser votre site.Instagram est devenu l’un des réseaux les plus populaires. Ce réseau social vous permet de proposer du contenu visuel de qualité aux internautes.  

Module de paiement

  De nouveaux moyens de paiement sont désormais disponibles depuis la refonte du site. Anjou web était chargé de la mise en place de Paypal et de Scalapay. paypal La solution de paiement Paypal est désormais connu et reconnu par les internautes. Elle leur permet à partir de leurs comptes Paypal de payer sur des sites e-commerce en quelques clics. Scalapay Scalapay propose aux internautes de payer en 3 fois sans frais. L’internaute crée un compte en quelques clics et peut ensuite payer par carte bancaire.   Les raisons pour envisager une refonte de votre site web ne manquent pas. Vous souhaitez optimiser les permanences web de votre site ?  Votre site n’est pas sécurisé ? Votre site n’est pas responsive ? Vous souhaitez une refonte visuelle de votre site ? N’hésitez pas à nous contacter.

Notre équipe